Vous pouvez choisir de vous exclure des actions collectives (option d’exclusion). Vous pouvez vous exclure en envoyant une demande écrite d’exclusion à l’administrateur du Règlement.

Si vous vous excluez, vous ne serez pas admissible à recevoir une indemnisation ou des avantages découlant du Règlement ou des actions collectives. Cependant, vous pourrez entamer ou continuer votre propre recours contre les défenderesses relativement aux réclamations en cause dans les actions collectives. Les délais de prescription applicables reprendront leur cours contre vous. Vous devriez donc consulter un avocat indépendant à vos frais si vous voulez poursuivre votre propre recours.

Si vous ne faites rien, et ne vous excluez donc pas, vous serez admissible à recevoir une indemnisation ou des avantages découlant des actions collectives, mais vous ne pourrez pas entamer ou continuer votre propre recours contre les défenderesses relativement aux réclamations en cause dans les actions collectives. Ceci est votre seule chance de vous exclure des actions collectives.

Aucun autre droit d’exclusion ne sera accordé.

Pour s’exclure des actions collectives de façon appropriée et en temps opportun, une demande écrite d’exclusion doit être mise à la poste au plus tard le 17 janvier 2020, le sceau de la poste en faisant foi :

Administrateur des réclamations et des avis relatifs au Règlement de Subaru
Les services d’actions collectives Epiq
Suite 3-505, 133 rue Weber Nord
Waterloo (Ontario), N2J 3G9
Tél. : 1-833-430-7539

Les résidents du Québec doivent aussi envoyer une copie de leur demande d’exclusion au greffier de la Cour supérieure du Québec au plus tard le 17 janvier 2020, le sceau de la poste en faisant foi, à :

Greffier de la Cour supérieure du Québec
Palais de Justice, 1 Notre-Dame St. E.
Montréal (Québec) H2Y 1B6